Rafraichissez-vous et vous pourriez vivre plus longtemps.

05Nov06

Le réfrigérateur est utilisé pour rallonger « la vie » de vos aliments et une
nouvelle étude suggère qu’un principe similaire pourrait également prolonger
votre propre vie. Les chercheurs ont trouvé que baisser la température du
corps d’une souris de juste 0.5°C étend leurs vies d’environ 15%. La seule
méthode précédemment prouvée pour rallonger la vie d’un animal a été par un
régime de restriction calorique.

Bruno Conti de l’institut de recherche Scripps à La Jolla en Californie
(USA) et ses collègues ont par génie génétique réalisée une lignée de souris
ayant une défaillance dans une région spécifique du cerveau appelée
l’hypothalamus latéral. Cette défaillance force les cellules de cette région
a avoir un métabolisme au maximum, causant un réchauffement par rapport à
une souris normale. Chez la souris, l’hypothalamus latéral est situé à
seulement 0,8mm du thermostat de contrôle de la température du corps (l’aire
pré optique) qui est floué par l’excès de chaleur et déclenche le processus
de rafraichissement du corps.
Avantage féminin
La température du corps de cette souris génétiquement modifiée est ainsi
environ 0,6°C inférieure aux souris contrôle. Cette petite diminution de la
température du corps provoque un effet remarquable sur sa durée de vie,
l’étendant de 12 à 20%. Cette diminution de la température du corps prolonge
la vie des souris femelle encore plus que chez les males.
Les radicaux libres
Les restrictions caloriques, une autre méthode montrée pour étendre la vie
d’un animal, causent également une diminution de la température du corps.
Dans cette étude, les 2 groupes de souris mangent à peu près la même
quantité. En fait, les souris mâles génétiquement modifiées sont 10% plus
lourdes que les souris normales.

Conti dit que la recherche montre que c’est la baisse de la température du
corps, et pas nécessairement la consommation de peu de calories, qui joue le
rôle le plus important dans l’extension de la durée de vie.

La raison pourrait être parce que le corps fonctionne au ralenti lorsque sa
température baisse ce qui résulte d’une production de radicaux libres
diminuée. Ces derniers endommagent les cellules et participent ainsi à
l’apparition des signes liés à l’age.

Conti dit que dans le futur les gens seront capables de prendre une pilule
qui ciblera spécifiquement le thermostat de l’aire pré optique du cerveau
afin de réduire la température du corps. Revenir avec une telle pilule sera
un « véritable challenge », mais il espère que ça permettra aux gens de vivre
plus longtemps sans pour cela se résoudre à un régime hypo-calorique.

Référence : Science (DOI: 10.1126/science.1132191)

Publicités


No Responses Yet to “Rafraichissez-vous et vous pourriez vivre plus longtemps.”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :