la douane

20Juil06

Je passe la douane, je suis sur que le stress généré par
ces gens en uniforme me donne une tête de coupable idéal. La dame me demande
quelle nourriture je possède, un sandwich au jambon Madame ! Elle écrit en
rouge sandwich au jambon ! Quel matériel professionnel possédez vous ? Mon
ordinateur portable. Elle raye alors mon oui pour mettre non à la place. Elle
me rend mon formulaire et je dois maintenant retirer ma valise pour le placer
sur un autre tapis roulant après passage par la douane.

Après un long moment d’attente je récupère mes valises.
Un nouvel agent de douane regarde mon formulaire et me demande de la suivre.
Mince ! Il regarde le formulaire, me regarde ensuite. Il me dit : Vous avez
essayé de nous cacher que vous possédez du matériel professionnel ! Arghh !
Mais non ! Au contraire ! C’est l’inverse. La situation me fait rire en fait.
Face à mon sourire il n’insiste pas. Quelle nourriture possédez vous ? Mon
sandwich au jambon ! Montrez le moi, je vais devoir le confisquer voulez vous
un reçu ? Importation illégale de nourriture, il s’empare du sandwich, je peux
partir librement.

Je fais ensuite la queue pour déposer ma valise sur le
tapis roulant. Dernier contrôle, la dame me dit que c’est trop tard, l’avion
est parti, je dois réenregistrer. Merde ! Pourtant le commandant… Après
maintes recherches j’atteints le comptoir d’enregistrement pour les vols locaux
d’Air Canada. La dame m’annonce que le prochain vol sera dans 2heures 30. Pas
le choix, je suis quand même content de ne pas avoir à attendre le lendemain.
Mes bagages sont enregistrés je n’ai plus qu’à attendre l’heure
d’enregistrement qui devrait avoir lieu à 17h30 heure de Montréal. L’aéroport
est tout petit on en a vite fait le tour, je vais au Burger King car je
commence à avoir faim. Ici à Vancouver toutes les personnes aux guichets vous
accueillent en disant tout en double en anglais et en français. Je commande le
« Repas » Whopper, je m’adapte à la phraséologie canadienne, j’évite
de dire le « Menu ». Vous voulez du fromage sur le sandwich ? Je
ne comprends pas pourquoi elle veut mettre du fromage sur le sandwich, mais
pourquoi pas ça pourrait être amusant. Je m’étonne qu’elle ne me demande pas la
boisson que je veux. Elle m’explique qu’on me remettra un gobelet que je
n’aurai plus qu’à remplir moi-même au distributeur. Super, de la boisson à
volonté ! Je dois attendre à coté qu’on m’appelle avec le numéro marqué
sur le ticket qu’on m’a remis. C’est une personne différente qui s’occupe de
préparer les commandes qui sont servies dans un guichet spécial sur
présentation du ticket. En déballant mon sandwich, déception, le fromage est en
fait classiquement dans le sandwich et non pas sur ! C’est comme ces gens
qui à l’inverse disent que des astronautes ont été dans la Lune au lieu de dire
que des astronautes ont été sur la Lune. Je pensais à l’époque que ça n’avait
pas d’importance de faire la faute puisqu’on comprenait de toute façon ce
qu’ils voulaient dire, mais là ça change tout !

« Do you mind ? » Ces par ces termes qu’un
type m’interpelle en indiquant les places libres à coté de moi. Je lui fais un
signe de tête favorable, « Thank you Man ! » et il s’assoit
accompagné de ses 2 enfants et de sa femme. Il a l’air visiblement très énervé,
les yeux exorbités, il fait peur ! La femme au contraire très calme, un
genre de Ségolène Royal qui parle calmement un français sans accent. L’homme
alterne les phrases en anglais avec des phrases dans un français avec un fort accent
canadien. Cela me surprend mais en même temps, j’avais également entendu les
hôtesses du guichet d’enregistrement parler entre elles en alternant français
et anglais aussi. Ce n’était pas une espèce de franglais mais bien des phrases
distinctes soient totalement en français soient en anglais.

Je continue mon tour, je vois un homme en costume très
bien habillé qui était tout comme moi dans l’avion de Paris. Je
l’interpelle : Vous étiez dans l’avion de Paris ? Vous aussi vous
avez manqué votre correspondance à cause de l’orage ? Il m’explique qu’il
n’a pas manqué sa correspondance elle aura bien lieue à 19h00. Cet homme bien
habillé est en fait le secrétaire général du Bénin. Ils sont en cours de
réforme institutionnelle au Bénin. Cette réforme à pour vocation de séparer
dans l’organisation des ministères béninois, la partie administrative
(technique) de la partie politique. C’est ainsi qu’ils ont créés la fonction de
secrétaire général qui est le chef de la partie administrative. C’est un haut
fonctionnaire nommé par le ministre. Il est censé être capable de mettre en
pratique les décisions du ministre. Le directeur de cabinet est quant à lui le
chef du bureau politique du ministre. Il m’explique que la réforme est encore
en cours de réalisation.

Peu après je prend l’avion pour Vancouver

technorati tags:, , , , , ,

Publicités


4 Responses to “la douane”

  1. 1 Chris

    Mais quelle aventure! Si tu veux, tu pourras ramener des auteures célèbres du Canada francophone! Enfin, une ça suffit.

  2. 2 sam

    on attends la suite! 😀

  3. Bonjour le site.
    Encore un top article comme d’habitude. Poursuivez comme cela c’est un plaisir de vous lire.
    A très bientot et une excellente année 2011 !

  4. merci pour ce super article sur assurance medicale


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :